Relancer la vie du sol

Quand un sol est laissé nu, arrosé d’engrais chimique et travaillé avec des engins lourds, il perd ses qualités physiques et biologiques. Il devient alors compact, peu fertile et quasiment mort.

Comment relancer la vie du sol ?

Comme tout élément vivant un sol a besoin d’énergie, d’eau et d’air.

L’énergie va être apporté par la matière organique déposée en surface.

La décomposition  de cette matière est assurée par une faune spécialisée (insectes, vers, etc…) mais aussi par des bactéries et des champignons.

Cette activité biologique va favoriser la porosité du sol permettant à l’air et à l’eau d’y pénétrer. Les champignons commencent alors à digérer la lignine et à générer de l’humus. Cet humus (composé de grosses molécules stables) va pouvoir se lier aux argiles grâce à l’action des vers de terre et former le complexe argilo-humique.

Un couvert de matériaux organique permet  :

  • de maintenir une humidité plus constante au sol, condition indispensable à l’activité biologique.
  • de limiter l’impact du rayonnement solaire et des UV qui stérilisent les premiers centimètres de terre.
  • d’empêcher la formation d’une croute de battance ( formée par l’action des gouttes de pluie ) qui ralentit la pénétration de l’eau et de l’air.
  • de maintenir de la fraîcheur l’été et de la chaleur l’hiver (effet de tampon thermique) et de limiter les fortes variation de températures jour/nuit

Sol litière améliorer sol potagerRelancer la vie du sol c’est donc le couvrir et le nourrir. La matière organique apportée doit être diversifiée comme l’est une litière forestière : des matières brunes (riches en lignine et cellulose comme la paille et le broyat de bois ) et des matières vertes plus riches en azote et eau (tontes de gazon, foin,…). L’apport de compost est un plus qui n’est pas suffisant à lui seul pour générer un sol vivant. Il est nécessaire d’apporter des matières organiques fraiches non compostées.

La période idéale pour relancer la vie d’un sol est l’automne : il fait encore doux, le sol sous le couvert organique va conserver un peu plus longtemps cette chaleur et surtout l’humidité est bien présente.

Des engrais verts peuvent être semé directement dans le paillis de matière organique. Cette culture temporaire à croissance rapide, pourra être coupée et enfouie superficiellement dans la terre ou laissée en paillis. La décomposition des racines favorisera la porosité du sol et la pousse des cultures à venir.

 

2018-02-06T16:41:48+00:00